scote 845 2Ici, malgré les apparences la modernité est de rigueur.

 L'idée de ce projet :

Est de construire un voilier de croisière efficace et ludique en construisant soi-même le maximum de composants y compris le gréement. Avec comme fil conducteur l'autonomie la plus importante possible, tant pour la construction, que pour la facilité à démater, remater et à réparer tout seul, chaque partie du bateau.

 

Ceci dans le but :

De réaliser le bateau le plus économique possible sans pour autant  sacrifier les qualités structurelles et véliques du navire. 

La construction:

Se tourne donc naturellement vers le CP époxy, les couples et autres bordés pourront êtres tracés par le constructeur ou via des gabarits découpés par commande numérique.

Le lest :

Plomb sur voile acier (massif acier sans soudure caréné par un voile en CP stratifié verre époxy) sera facilement réalisable et néanmoins parfaitement performant.

Une version quille relevable pour encore plus d'autonomie est disponible.

scote 845 8Le gréement:

  De type Aurique il sera la partie la plus étonnante du bateau:

D'un point de vue structurel:

L'idée est de reprendre ce que faisaient 'nos anciens' mais en utilisant des matériaux et des techniques de collages modernes. La mécanique de ce type de gréement limite les efforts structurels ce qui, combiné à nos matériaux modernes permet de faire du solide et léger !!!

Le mat sera réalisé soit en bois avec renforts carbone, soit en carbone selon une technique très simple détaillée au travers des plans.

Sa forme circulaire et de section constante est très simple à réaliser. 

La bôme et la corne seront aussi réalisées selon la même méthode.

Les drisses et haubans seront en textiles vectran et spectra peu coûteux lorsqu'ils sont achetés à la bobine. Le matelotage est simple sur ce type de textile et donc sera réalisé par le constructeur lui même. Adieu cables inox et autres sertissages lourds et coûteux.

On s'inspire ici directement de ce que l'on peut voir sur les prototypes mini 650.

D'un point de vue vélique qu'est ce que ça donne ?

Le mat est bien reculé, ceci à la fois pour:

-Centrer les masses

-Equilibrer les ratios surface Grand-voile/Surface foc

Conséquences:

La voile d'avant: qui assure les performances au près est absolument équivalente à une configuration de gréement sloop moderne. Ses performances seront donc équivalentes à ce que l'on peut faire de mieux sur un bateau performant.

La Grand-voile: Le fait d'avoir un mat reculé va donner de l'allongement à la GV, caractéristique qui fait défaut à la plupart des gréements auriques. La bome et la corne ne seront donc pas excessivement longues et l'aspect de la voile ainsi obtenue se rapprochera des ratios que l'on trouve sur les bateaux de courses modernes à voile à corne !!!

L'avantage de cotre configuration sera notre affranchissement total vis à vis de l'accastillage coûteux et complexes tels que rail et chariots à billes de mat et grand voile full-batten terriblement chers.

La voile sera simple à concevoir, légère, ce qui ne nous empêche pas d'utiliser des tissus performants pour sa conception.

Les voiles de portant viendront compléter la garde robe.

 

Conclusion:

 

 Le Scote 845 est une réponse efficace et logique à l'augmentation permanente des composants des voiliers de plaisance. Il n'est pas question ici de construire un bateau au 'rabais', mais bel et bien un voilier moderne , marin et aux performances très nettement au dessus de ce que pourrait donner un voilier de grande série polyester de même taille.

Les performances au près ne seront pas à la hauteur d'un fin coursier, mais réellement supérieures à n'importe quel bateau de croisière que l'on rencontrera sur notre route.

Au portant , on ne voit pas ce qui pourrait l'empêcher d'aller aussi vite qu'un Bepox ou un Classic....